En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Présentation-Historique

Vayrana est une association pour la défense des consommateurs d'eau et la protection des sources du Pilat Rhodanien. Elle est domiciliée à Véranne. Nous sommes adhérents à la Coordination Nationale des Associations de Consommateurs d'Eau : la CACE


Notre association a vu le jour le 11 janvier 1994, déclarée et enregistrée au Journal Officiel sous le n°1058 du 2 février 1994, sous l'impulsion de quelques consommateurs d'eau de la commune de Véranne.
Elle a été créée en réaction au projet de faire « monter » l’eau du Rhône à Véranne, alors que cette commune est alimentée depuis plus de 60 ans par les sources de la montagne aux eaux de très bonne qualité bien qu’acides et peu minéralisées.
L’association est intervenue à maintes reprises, réclamant par exemple que le réservoir du Tout qui alimente le réseau en eau de source soit agrandi afin de ne jamais avoir recours à l’eau du Rhône, susceptible d’être à la merci de pollutions gravissimes. Cet agrandissement a enfin été réalisé en 2012 !

source.jpg

Depuis le 1er janvier 2013 la Communauté de Communes du Pilat rhodanien (CCPR) ayant pris la compétence eau et assainissement non-collectif en remplacement des communes et du SIPANC du Pélussinois, l'association a modifié ses statuts pour étendre son rayon d'action du Syndicat de l'Oronge (Communes de Véranne, Maclas et Lupé) à la totalité du territoire de la CCPR.

Son action s'est donc élargie et le combat pour un retour en gestion directe publique s'est intensifié avec la date buttoir du 31 décembre 2019 pour un choix de gestion unique avec lissage du prix de l'eau. Hélas cette bataille fut perdue, les élus ayant voté très massivement pour la poursuite d'une délégation de service public (DSP) avec une société privée, en se basant sur les conclusions du rapport de la société Espélia que Vayrana a contesté, chiffres en mains, avec l'aide appréciable de la CACE et de son Président Jean-Louis Linosssier *. Nos conclusions étaient que ce rapport orienté n'avait pas permis un choix éclairé objectivement.

Depuis le 1er janvier 2020, c'est la Saur (unique candidat à l'appel d'offres) qui a été retenue pour gérer l'eau potable dans la CCPR jusqu'en 2028.

Vayrana poursuit donc avec vigilance l'évolution du contrat.

Parallèlement la création d'une commission « Patrimoine » permet de remettre en valeur plusieurs sites du Pilat rhodanien en lien avec l'eau (sources, bassins, lavoirs...) avec l'aval des propriétaires.

La devise de Vayrana : « Quand tu bois l’eau, pense à la source ».

Ses dirigeants continuent le combat des précurseurs, toujours avec le double objectif de l'intérêt de l'usager et de la préservation de la ressource en préconisant de revenir à une gestion publique directe.

Si vous avez un peu de temps à consacrer à la défense de cet élément indispensable à la vie de tous les êtres peuplant notre planète, n'hésitez pas à nous rejoindre en vous adressant à  notre secrétaire Georges Bourgier, 301 route de Roisey 42520 VERANNE

 ou par l'intermédiaire de l'onglet contact ci-dessus.

historique 2017 5-001.jpg