En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - La bande à bonne'eau


 4 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau. 01/12  -  par   Maurice

18  janvier 2012

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau
Par RENAUD LECADRE

Le doyen des juges d’instruction de Lille a ouvert une information judiciaire pour abus de confiance et faux, visant le marché de distribution d’eau au profit du tandem Suez-Veolia. Il est question des provisions pour travaux accumulées par les distributeurs, mais pas toujours dépensées. Une cagnotte nichée dans un maquis comptable. A Lille, il y en a pour 160 millions d’euros, que Pierre Mauroy, à la tête de la communauté urbaine, refusait de réclamer à Suez et Veolia. L’association Eau Secours avait déposé une première plainte en 2007, enterrée par le parquet. Puis retenté sa chance devant un juge du siège l’été dernier. Avec plus de succès.
 
20 minutes :
LILLE - Nouvelle plainte contre l'eau
 
L'ex-élu de Lambersart, Eric Darques, persiste et signe. Le président de l'association Eau Secours a vu, la semaine dernière, sa plainte acceptée par le tribunal de Lille. Elle avait été déposée pour « abus de confiance et faux » au sujet du contrat de gestion de l'eau potable qui lie Lille Métropole (LMCU) à la société des eaux du Nord (SEN). Motif : la non-restitution aux contribuables de 164 millions d'euros provisionnés par la SEN. LMCU réclame aussi 115 millions au marchand d'eau. Une précédente plainte avait été classée sans suite.

18  janvier 2012

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau
Par RENAUD LECADRE

Le doyen des juges d’instruction de Lille a ouvert une information judiciaire pour abus de confiance et faux, visant le marché de distribution d’eau au profit du tandem Suez-Veolia. Il est question des provisions pour travaux accumulées par les distributeurs, mais pas toujours dépensées. Une cagnotte nichée dans un maquis comptable. A Lille, il y en a pour 160 millions d’euros, que Pierre Mauroy, à la tête de la communauté urbaine, refusait de réclamer à Suez et Veolia. L’association Eau Secours avait déposé une première plainte en 2007, enterrée par le parquet. Puis retenté sa chance devant un juge du siège l’été dernier. Avec plus de succès.
 
20 minutes :
LILLE - Nouvelle plainte contre l'eau
 
L'ex-élu de Lambersart, Eric Darques, persiste et signe. Le président de l'association Eau Secours a vu, la semaine dernière, sa plainte acceptée par le tribunal de Lille. Elle avait été déposée pour « abus de confiance et faux » au sujet du contrat de gestion de l'eau potable qui lie Lille Métropole (LMCU) à la société des eaux du Nord (SEN). Motif : la non-restitution aux contribuables de 164 millions d'euros provisionnés par la SEN. LMCU réclame aussi 115 millions au marchand d'eau. Une précédente plainte avait été classée sans suite.

Fermer

Publié le 19/04/2016 13:44   | |    |