En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - Brèves d'eau


 5 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

PLF 2018: l'état siphonne le budget des agences de l'eau: 09/17  -  par   Maurice

15 septembre 2017

PLF 2018: l'Etat siphonne le budget des agences de l'eau

Publié le 15/09/2017 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une,

Flickr / cc by Public Domain Photography Le gouvernement a préparé de nouvelles coupes dans le budget des agences de l'eau qui ont déclenché un tollé du côté des élus locaux. Alors que les collectivités doivent élargir leurs domaines d'action - avec notamment la Gemapi -, elles devront aussi faire face à une baisse des subventions des agences de l'eau. A plus long terme, c'est un risque important que prend l'Etat vis-à-vis de Bruxelles et de l'application de la directive cadre sur l'eau.

Le couperet est tombé : dans son projet de loi de finances 2018 (1), le gouvernement va proposer plusieurs mesures pour amputer le budget des agences de l’eau d’une ampleur sans précédent. La douloureuse décision a été annoncée lundi 11 septembre par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, aux présidents des 7 comités de bassin (2) – tous également élus locaux – , provoquant une colère que l’on perçoit à demi-mots dans leur communiqué commun. « C’est un nouveau coup dur pour les agences qui va mettre à mal la politique de l’eau en France sacrifiée sur l’autel des arbitrages budgétaires », déplorent-ils dans ce texte.

Plus de 400 millions d’euros prélevés

Quelles sont ces mesures ? La première concerne la ponction sur le budget des agences de l’eau – qui ... (pour en savoir + suivre ce lien)...

15 septembre 2017

PLF 2018: l'Etat siphonne le budget des agences de l'eau

Publié le 15/09/2017 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une,

Flickr / cc by Public Domain Photography Le gouvernement a préparé de nouvelles coupes dans le budget des agences de l'eau qui ont déclenché un tollé du côté des élus locaux. Alors que les collectivités doivent élargir leurs domaines d'action - avec notamment la Gemapi -, elles devront aussi faire face à une baisse des subventions des agences de l'eau. A plus long terme, c'est un risque important que prend l'Etat vis-à-vis de Bruxelles et de l'application de la directive cadre sur l'eau.

Le couperet est tombé : dans son projet de loi de finances 2018 (1), le gouvernement va proposer plusieurs mesures pour amputer le budget des agences de l’eau d’une ampleur sans précédent. La douloureuse décision a été annoncée lundi 11 septembre par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, aux présidents des 7 comités de bassin (2) – tous également élus locaux – , provoquant une colère que l’on perçoit à demi-mots dans leur communiqué commun. « C’est un nouveau coup dur pour les agences qui va mettre à mal la politique de l’eau en France sacrifiée sur l’autel des arbitrages budgétaires », déplorent-ils dans ce texte.

Plus de 400 millions d’euros prélevés

Quelles sont ces mesures ? La première concerne la ponction sur le budget des agences de l’eau – qui ... (pour en savoir + suivre ce lien)...

Fermer

Publié le 23/09/2017 06:29   | |    |