En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - Brèves d'eau


 5 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Mag'Centre 13 novembre : la régie de l'eau de Blois créée le 1er janvier 2017 baisse le prix de l'eau: 11/17  -  par   Maurice

13 novembre 2017

Mag'Centre : La régie de l'eau de Blois créée le 1er janvier 2017 baisse le prix de l'eau.

Article publié le 13/11 dans Mag'centre:

Blois 46 000 habitants maire PS

Le 14 novembre 2017 à 08:18, :

La baisse du prix de l’eau à Blois à partir du 1er janvier 2018. Cette dernière a été reprise en régie municipale depuis le 1er janvier 2017. Marc Gricourt et sa majorité avait alors annoncé leur souhait de baisser les tarifs quand cela serait possible. Grâce à 50 % de recettes d’exploitation disponibles, des marges de manœuvres permettent de baisser le niveau de la part variable communale. De 1,79 €/m3, le prix de l’eau potable blésoise va descendre à 1,25 €/m3. Soit une facture type pour un couple avec deux enfants de 427 € TTC (assainissement compris, 230 € sans l’assainissement), soit une baisse de 13,5 % (67 €) par rapport au 1er janvier 2017 soit 3.55 euros/m3

Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php

Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php

13 novembre 2017

Mag'Centre : La régie de l'eau de Blois créée le 1er janvier 2017 baisse le prix de l'eau.

Article publié le 13/11 dans Mag'centre:

Blois 46 000 habitants maire PS

Le 14 novembre 2017 à 08:18, :

La baisse du prix de l’eau à Blois à partir du 1er janvier 2018. Cette dernière a été reprise en régie municipale depuis le 1er janvier 2017. Marc Gricourt et sa majorité avait alors annoncé leur souhait de baisser les tarifs quand cela serait possible. Grâce à 50 % de recettes d’exploitation disponibles, des marges de manœuvres permettent de baisser le niveau de la part variable communale. De 1,79 €/m3, le prix de l’eau potable blésoise va descendre à 1,25 €/m3. Soit une facture type pour un couple avec deux enfants de 427 € TTC (assainissement compris, 230 € sans l’assainissement), soit une baisse de 13,5 % (67 €) par rapport au 1er janvier 2017 soit 3.55 euros/m3

Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php

Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php
Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable Actualité locale & société Metz Métropole, Politique Publié le lundi 6 novembre 2017 Le passage au statut de Métropole au 1er janvier 2018 permet à l’agglomération de Metz de récupérer la compétence en matière d’eau potable. Lors d’une délibération du 6 novembre, le conseil de communauté de Metz Métropole a ainsi voté la création d’une régie des eaux métropolitaine et d’un syndicat des eaux de la région messine. Près de 20 communes de l’agglomération sont concernées. Retour à la gestion publique de l’eau La décision prise ce 6 novembre 2017 sur le sujet n’est pas anodine. En effet, la tendance depuis de nombreuses années était plutôt au transfert de différentes gestions à des partenaires privés, via une délégation de services publics. Metz Métropole fait le chemin inverse pour la gestion de l’eau. La régie de l’agglomération pilotera désormais l’alimentation et la distribution des eaux de Montigny les Metz, Augny, Marly, Moulines-lès-Metz, Scy-Chazelles et Châtel-Saint-Germain. Une extension du périmètre est également envisagée vers les communes de Féy, Marieulles, Rozérieulles et La Maxe. Pour ces communes, c’est la SAUR qui était jusqu’à présent détentrice d’un contrat d’affermage en délégation de service public. Ce contrat prenant fin en juin 2018, la Métropole saisit donc l’occasion pour en récupérer la gestion via la nouvelle régie. Metz transfère la gestion de l’eau à la Métropole Le syndicat des eaux quant à lui, a été créé pour récupérer la gestion du service public d’eau potable actuellement géré par la ville de Metz, qui transfère donc ce service à la métropole. Cette gestion couvre 23 communes situées sur 3 communautés d’agglomération différentes (Metz Métropole 1, Rives de Moselle et Haut Chemin Pays de Pange). Avec ces deux organes, Metz Métropole a désormais la main pour coordonner la gestion publique de l’eau potable d’une trentaine de communes, dont dix ne font pas partie de la métropole. 1 : les communes concernées dans l’agglomération de Metz sont Metz, Chieulles, Le Ban Saint Martin, Longeville-les-Metz, Mey, Plappeville, Saint Julien les Metz, Vantoux, Vany, Woippy, Jury, Peltre et partiellement Scy-Chazelles.

Article original ici : Metz Métropole récupère la gestion publique de l’eau potable http://tout-metz.com/gestion-eau-potable-metz-metropole-creation-regie-syndicat-2017-5409.php

Fermer

Publié le 17/11/2017 07:06   | |    |