Blog - Brèves d'eau

Nombre de membres 11 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Rubriques

Déplier Fermer Loi et Texte officiels

Déplier Fermer Intercommunalité

Déplier Fermer Brèves d'eau

Déplier Fermer Enquêtes

Déplier Fermer La bande à bonne'eau

Déplier Fermer CACE

Déplier Fermer Trucs & Astuces Eau

Déplier Fermer Vayrana Inf'Eau

Déplier Fermer Ech'eau d'ailleurs

Derniers billets
Archives
09-2019 Octobre 2019
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Brèves d'eau

Rennes Métropole écologie veut une gestion publique de l'eau 09/12  -  par Maurice

13 septembre  2012

Rennes Métropole écologie veut une gestion publique de l'eau

Rennes Métropole écologie monte au créneau.
Le groupe qui siège dans la majorité municipale demande une reprise en main de la gestion de l'eau potable par la collectivité. Le vote doit avoir lieu en décembre au conseil municipal.

"On sent qu'une majorité d'élus de la municipalité a envie de sortir de la délégation de service public de l'eau". Pascale Loget se montre enjouée, ce mercredi. La conseillère municipale du groupe Rennes Métropole écologie (RME) a rencontré récemment ses collègues de la majorité municipale (Parti socialiste, Parti communiste, Parti radical de gauche, RME). Et elle se dit confiante sur la capacité de son argumentaire à convaincre ses collègues de la majorité municipale. Au programme des discussions : la délibération qui doit être votée en décembre concernant la gestion de l'eau potable à Rennes. Celle-ci est confiée à Véolia et à ses ancêtres depuis un siècle!

Les élus de RME sont venus à la rencontre de leurs collègues du conseil municipal avec un rapport de plus de 80 pages. Un comparatif avec d'autres agglomérations, comme Brest ou Lannion, qui ont repris en main la gestion de l'eau, y est dressé. Surtout, le coût en régie et la comparaison avec les autres modes de gestion y est épluché. A Rennes, le prix de l'eau est jugé "correct" : il se situe à 3,18 € le m3 en 2012, contre 4,15 € en Bretagne en 2008, et 3,38 € en France la même année.

"SIMPLE AU DOUBLE"

Comment expliquer ce tarif inférieur à nos voisins ? Le prix de l'eau se décompose en trois parties : l'eau potable pour laquelle les prix à Rennes sont conformes à la moyenne nationale, les taxes pour dépollution, et l'assainissement. Cette dernière partie est gérée en régie publique. Son prix se situe très en dessous de la moyenne. "C'est grâce à l'assainissement, qui est justement géré par le public que l'eau est moins chère à Rennes", estime Pascale Loget.

La facture est compliquée par un autre facteur. Depuis 2011, le Syndicat mixte de production du bassin de Rennes (SMPBR) a repris en charge la production d'eau. 37 communes dans la région rennaise en sont membres. Seule la distribution est assurée par Veolia. Résultat, les tarifs varient quasiment du simple ou double dans l'agglomération rennaise. 120 m3 d'eau coûtent ainsi 381 € à Rennes, contre 622 € à Gévezé, qui adhèrent pour toutes les deux au SMPBR.

Enfin,RME s'interroge sur l'utilisation de la taxe pour dépollution. Elle a augmenté de 150% en vingt ans sans donner de résultat, selon le groupe.

"Lobby de l'eau"

Voilà pourquoi les membres de RME souhaitent voir naître à Rennes une régie publique. Mais les élus auront en fait trois choix : la régie, la délégation de service public, ou la société publique locale, un nouvel outil né en 2010. Il permet aux collectivités de ne pas mettre la gestion de l'eau dans le "champ concurrentiel".

Pascale Loget prévient toutefois : "il ne sera pas facile de sortir de la délégation de service public. Le lobby de l'eau a verrouillé les contrats. La complexité juridico-administrative est un vrai souci".

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/09/12/rennes-metropole-ecologie-veut-une-gestion-publique-de-leau-12710.html

13 septembre  2012

Rennes Métropole écologie veut une gestion publique de l'eau

Rennes Métropole écologie monte au créneau.
Le groupe qui siège dans la majorité municipale demande une reprise en main de la gestion de l'eau potable par la collectivité. Le vote doit avoir lieu en décembre au conseil municipal.

"On sent qu'une majorité d'élus de la municipalité a envie de sortir de la délégation de service public de l'eau". Pascale Loget se montre enjouée, ce mercredi. La conseillère municipale du groupe Rennes Métropole écologie (RME) a rencontré récemment ses collègues de la majorité municipale (Parti socialiste, Parti communiste, Parti radical de gauche, RME). Et elle se dit confiante sur la capacité de son argumentaire à convaincre ses collègues de la majorité municipale. Au programme des discussions : la délibération qui doit être votée en décembre concernant la gestion de l'eau potable à Rennes. Celle-ci est confiée à Véolia et à ses ancêtres depuis un siècle!

Les élus de RME sont venus à la rencontre de leurs collègues du conseil municipal avec un rapport de plus de 80 pages. Un comparatif avec d'autres agglomérations, comme Brest ou Lannion, qui ont repris en main la gestion de l'eau, y est dressé. Surtout, le coût en régie et la comparaison avec les autres modes de gestion y est épluché. A Rennes, le prix de l'eau est jugé "correct" : il se situe à 3,18 € le m3 en 2012, contre 4,15 € en Bretagne en 2008, et 3,38 € en France la même année.

"SIMPLE AU DOUBLE"

Comment expliquer ce tarif inférieur à nos voisins ? Le prix de l'eau se décompose en trois parties : l'eau potable pour laquelle les prix à Rennes sont conformes à la moyenne nationale, les taxes pour dépollution, et l'assainissement. Cette dernière partie est gérée en régie publique. Son prix se situe très en dessous de la moyenne. "C'est grâce à l'assainissement, qui est justement géré par le public que l'eau est moins chère à Rennes", estime Pascale Loget.

La facture est compliquée par un autre facteur. Depuis 2011, le Syndicat mixte de production du bassin de Rennes (SMPBR) a repris en charge la production d'eau. 37 communes dans la région rennaise en sont membres. Seule la distribution est assurée par Veolia. Résultat, les tarifs varient quasiment du simple ou double dans l'agglomération rennaise. 120 m3 d'eau coûtent ainsi 381 € à Rennes, contre 622 € à Gévezé, qui adhèrent pour toutes les deux au SMPBR.

Enfin,RME s'interroge sur l'utilisation de la taxe pour dépollution. Elle a augmenté de 150% en vingt ans sans donner de résultat, selon le groupe.

"Lobby de l'eau"

Voilà pourquoi les membres de RME souhaitent voir naître à Rennes une régie publique. Mais les élus auront en fait trois choix : la régie, la délégation de service public, ou la société publique locale, un nouvel outil né en 2010. Il permet aux collectivités de ne pas mettre la gestion de l'eau dans le "champ concurrentiel".

Pascale Loget prévient toutefois : "il ne sera pas facile de sortir de la délégation de service public. Le lobby de l'eau a verrouillé les contrats. La complexité juridico-administrative est un vrai souci".

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/09/12/rennes-metropole-ecologie-veut-une-gestion-publique-de-leau-12710.html

Fermer Fermer

Publié le 17/04/2016 06:46   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Nouveautés du site
(depuis 20 jours)
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  518241 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 11 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
10 Abonnés