En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Blog - Brèves d'eau


 2 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

Délégation de service public 04/15  -  par   Maurice

18 avril 2015

Délégation de service public

Délégation de service public

8 avril 2015

Suez environnement a renouvelé plusieurs contrats de DSP avec la Communauté urbaine d'Alençon et le Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers.

Suez environnement enchaîne les succès et conforte ses positions grâce à plusieurs renouvellements de contrats de délégation de service public (DSP). Via sa filiale Eaux de Normandie, elle vient de remporter les DSP pour l'eau et l'assainissement de la Communauté urbaine d'Alençon (CUA) dans l'Orne. Les deux contrats, d'une durée de 12 ans chacun, représentent un chiffre d'affaires de 68 millions d'euros. 20 communes sont concernées pour le contrat sur l'eau potable et 30 pour l'assainissement. C'est sous la forme de la régie intéressée que se déroulera le contrat. Ainsi, la collectivité reste maître des dépenses et des recettes de son service public et Suez environnement sera rémunéré en fonction de ses performances. La société déploiera sur le territoire de la CUA sa nouvelle solution Aquadvanced qui permet de suivre en temps réel l'ensemble du réseau d'eau potable grâce à des capteurs et un logiciel centralisant toutes les informations essentielles (débit, pression, niveau, qualité).

90 % de rendement d'ici 2018

Ce nouveau contrat intervient moins d'un mois après le renouvellement d'un contrat majeur avec le Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (SEPG), en région parisienne. Le contrat pour l'eau potable des 10 communes soit plus de 600 000 habitants représente un chiffre d'affaires de 639 millions d'euros sur 12 ans. Suez environnement, à travers sa filiale Lyonnaise des eaux, s'est engagé à atteindre un rendement de réseau de 90 % d'ici 2018. Il lui faudra pour cela réduire les fuites d'eau de 50 % en équipant notamment le réseau de capteurs acoustiques destinés à détecter les fuites et en installant un centre de pilotage, Aqua 360. Suez souhaite faire de ce territoire un site de référence du groupe pour le développement de la « smart water ». Les trois contrats démarreront au 1er juillet prochain.

Pour en savoir plus :

http://www.hydroplus.info/

18 avril 2015

Délégation de service public

Délégation de service public

8 avril 2015

Suez environnement a renouvelé plusieurs contrats de DSP avec la Communauté urbaine d'Alençon et le Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers.

Suez environnement enchaîne les succès et conforte ses positions grâce à plusieurs renouvellements de contrats de délégation de service public (DSP). Via sa filiale Eaux de Normandie, elle vient de remporter les DSP pour l'eau et l'assainissement de la Communauté urbaine d'Alençon (CUA) dans l'Orne. Les deux contrats, d'une durée de 12 ans chacun, représentent un chiffre d'affaires de 68 millions d'euros. 20 communes sont concernées pour le contrat sur l'eau potable et 30 pour l'assainissement. C'est sous la forme de la régie intéressée que se déroulera le contrat. Ainsi, la collectivité reste maître des dépenses et des recettes de son service public et Suez environnement sera rémunéré en fonction de ses performances. La société déploiera sur le territoire de la CUA sa nouvelle solution Aquadvanced qui permet de suivre en temps réel l'ensemble du réseau d'eau potable grâce à des capteurs et un logiciel centralisant toutes les informations essentielles (débit, pression, niveau, qualité).

90 % de rendement d'ici 2018

Ce nouveau contrat intervient moins d'un mois après le renouvellement d'un contrat majeur avec le Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (SEPG), en région parisienne. Le contrat pour l'eau potable des 10 communes soit plus de 600 000 habitants représente un chiffre d'affaires de 639 millions d'euros sur 12 ans. Suez environnement, à travers sa filiale Lyonnaise des eaux, s'est engagé à atteindre un rendement de réseau de 90 % d'ici 2018. Il lui faudra pour cela réduire les fuites d'eau de 50 % en équipant notamment le réseau de capteurs acoustiques destinés à détecter les fuites et en installant un centre de pilotage, Aqua 360. Suez souhaite faire de ce territoire un site de référence du groupe pour le développement de la « smart water ». Les trois contrats démarreront au 1er juillet prochain.

Pour en savoir plus :

http://www.hydroplus.info/

Fermer

Publié le 18/04/2016 23:15   | |    |