En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 

Blog - Brèves d'eau


 3 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!

SAUR à nouveau en vente...N° 3 français de l'eau 02/17  -  par   Maurice

21/02/2017

SAUR à nouveau en vente ... N°3 français de l'eau

Saur est un opérateur de gestion déléguée de services d’eau (gestion de l’eau potable et des eaux usées). Saur intervient pour le compte de collectivités locales et d'industriels. Saur dessert en France 6 700 communes et sept millions de consommateurs pour les services d'eau et d'assainissement

Le numéro 3 français des services à l’environnement est à nouveau en vente, après plus d’une décennie d’incessants changements d’actionnaires. Un nouveau sujet d’inquiétude pour de très nombreuses collectivités locales, en plein regroupements forcés de leurs services, provoqués par la loi NOTRe...

L’ex-filiale eau de Bouygues, troisième acteur français du traitement de l’eau, est à vendre. Les banques créancières, menées par BNP Paribas, Royal Bank of Scotland et BPCE, qui avaient dû reprendre le groupe mi-2013, le remettent sur le marché, alors que la cession à Paprec de sa branche propreté, Coved, doit être finalisée dans les prochaines semaines.

Passée précédemment dans les mains de PAI Partners, puis de Séché Environnement associé à la CDC, Saur souffre sur un marché de l’eau de plus en plus concurrentiel en France, avec une dynamique soutenue de retour en gestion publique, et l’apparition de nouveaux petits acteurs locaux.

Le groupe (environ 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires) subit ainsi pour le renouvellement de son contrat de Dinan-communauté une offensive d’Aqualter, qui a déjà ravi Chartres à Veolia en 2016.


 

21/02/2017

SAUR à nouveau en vente ... N°3 français de l'eau

Saur est un opérateur de gestion déléguée de services d’eau (gestion de l’eau potable et des eaux usées). Saur intervient pour le compte de collectivités locales et d'industriels. Saur dessert en France 6 700 communes et sept millions de consommateurs pour les services d'eau et d'assainissement

Le numéro 3 français des services à l’environnement est à nouveau en vente, après plus d’une décennie d’incessants changements d’actionnaires. Un nouveau sujet d’inquiétude pour de très nombreuses collectivités locales, en plein regroupements forcés de leurs services, provoqués par la loi NOTRe...

L’ex-filiale eau de Bouygues, troisième acteur français du traitement de l’eau, est à vendre. Les banques créancières, menées par BNP Paribas, Royal Bank of Scotland et BPCE, qui avaient dû reprendre le groupe mi-2013, le remettent sur le marché, alors que la cession à Paprec de sa branche propreté, Coved, doit être finalisée dans les prochaines semaines.

Passée précédemment dans les mains de PAI Partners, puis de Séché Environnement associé à la CDC, Saur souffre sur un marché de l’eau de plus en plus concurrentiel en France, avec une dynamique soutenue de retour en gestion publique, et l’apparition de nouveaux petits acteurs locaux.

Le groupe (environ 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires) subit ainsi pour le renouvellement de son contrat de Dinan-communauté une offensive d’Aqualter, qui a déjà ravi Chartres à Veolia en 2016.


 

Fermer

Publié le 25/02/2017 10:14   | |    |